Crise: la Conférence haïtienne des religieux ferme les portes de ses institutions et va marcher en silence ce mardi

Written by on October 21, 2019

Publié le 2019-10-21 | Le Nouvelliste: La Conférence haïtienne des religieux, dans une note de presse rendue publique vendredi, demande aux dirigeants de tirer les conséquences de leurs inconséquences et en écoutant la voix du peuple qui est la voix de Dieu. Considérant la crise humanitaire sans précédent dans laquelle le pays est en train de basculer, considérant que cette crise résulte d’une crise beaucoup plus profonde touchant les fondements même du vivre-ensemble dans des dimensions politiques, économiques, sociales, et religieuses, considérant la faillite totale des institutions républicaines et la responsabilité des élites politiques, intellectuelles, et économiques dans le pourrissement de la situation, les religieux interpelle la conscience de tous et de chacun, notamment le chef de l’exécutif afin qu’il prenne acte de la gravité de l’heure et prenne en conséquence une décision sage pour Haïti.

La Conférence haïtienne des religieux dit lancer un vibrant appel au respect de la vie, de l’intégrité de la personne, en particulier les enfants, les malades, les vieillards, les handicapés, les femmes enceintes, ainsi qu’au respect du bien commun et du bien privé. 

La dite structure a également annoncé la fermeture de ses différentes institutions. « En raison de l’insensibilité et de l’indifférence des différents acteurs politiques face à l’avenir du pays, en raison du climat généralisé d’insécurité, nous nous retrouvons dans l’obligation de garder les portes de nos institutions fermées jusqu’à ce qu’un dénouement heureux de la crise soit trouvé dans le meilleur délai; favorisant le triomphe de la justice, de la vérité et de la réconciliation, ainsi que le retour à la normale de la vie nationale », a-t-elle fait savoir. 

La Conférence haïtienne des religieux a promis deux gestes symboliques mais significatifs. «Nous allons nous solidariser avec les victimes de cette crise qui a trop duré, par le don de sang à la Croix-Rouge haïtienne, la visite de centres hospitaliers pour la  remise du produit de notre collecte de médicaments et de matériels médicaux. En communion profonde et en solidarité permanente avec notre peuple souffrant, nous allons marcher à compter de 9 heures, le mardi 22 octobre 2019, en la fête de Saint Jean-Paul II, dans toutes les grandes villes du pays pour prier, célébrer notre  foi et implorer la grace divine sur notre pays et notre peuple. Nous partirons devant l’Église du Christ-Roi pour nous rendre au sanctuaire de Notre-Dame du perpétuel secours au Bel-Air et finir par une célébration eucharistique qui sera présidée par notre archevêque », a précisé la note, portant les signatures de père Éric Jasmin, père Jean-Denis Saint Félix, soeur Lourdes Toussaint et père Gilbert Peltrop.

Tagged as

[There are no radio stations in the database]